Bon cop, Bad cop

Un flic de Toronto qui parle anglais, et un autre de Montréal qui parle français avec forcément des méthodes de travail différentes… c’est le point de départ du film Bon cop, Bad cop.

Personnellement, je ne l’ai pas vu, je ne sais pas si c’est un bon film policier, mais ce qui est sûr, c’est que c’est une excellente occasion pour apprendre le québécois… 🙂

YouTube Preview Image

Share this article on :

Leave a Reply