Equation de Drake, Saint Valentin et Extra-terrestres

Il y a parfois de drôle de coïncidences…

Ce matin, en suivant un lien posté sur le Twitter de l’excellent Vinvin, je me retrouve à lire un article sur le paradoxe de Fermi et les probabilités qu’on a de rencontrer des extra-terrestres dans l’univers… intéressant… La page Wikipedia contient même la formule de calcul, la fameuse équation de Drake :

Petite explication quand même :

  • N = nombre de civilisations extraterrestres dans la galaxie avec lesquelles nous pourrions entrer en contact
  • R* = nombre d’étoiles en formation par an dans notre galaxie
  • fp =  sous ensemble de R* qui possèdent des planètes
  • ne = nombre moyen de planètes par étoile susceptibles d’accueillir la vie
  • fl = sous ensemble de ne où la vie est effectivement apparue
  • fi = pareil mais là où c’est une vie “intelligente” qui est apparue…
  • fc = pareil mais où c’est une vie intelligente, et qui veut communiquer… :),
  • L = durée de vie moyenne d’une civilisation (demandez aux Incas… 🙂 )

Bref, rien de très compliqué, pour l’instant c’est très clair, non?…  😉

Et cet après-midi, autre article : Saint Valentin oblige, le truc bidon qui revient chaque année à la même époque (ils appellent ça “un marronnier” chez les journalistes) : un article de 20minutes classé dans la rubrique “High Tech” (sic) qui annonce qu’on aurait 1 chance sur 285 000 de rencontrer le grand amour… c’est pas beaucoup, mais c’est déjà plus que la probabilité de se faire mordre par une chauve souris enragée… Donc pour les petites hommes verts, c’est 1 chance sur 285 000…

Et là, curieux, je me dis : “mais comment ils ont bien pu faire pour calculer qu’on ça ?“… la suite de l’article fournit la réponse – en utilisant la formule de calcul suivante :

Deux articles qui n’ont à priori strictement rien à voir… sauf que, bin oui : c’est la même formule de calcul… toujours la célèbre équation de Drake… sauf qu’on ne travaille plus tout à fait à l’échelle de l’univers, là… 😀

Conclusion : Est-ce que ça veut dire que rencontrer le grand amour, c’est comme une rencontre du troisième type ? Est-ce que ça signifie qu’on a autant de chance de trouver des copains d’E.T. dans l’univers que le grand amour sur la terre ? Et vice-versa ? Est-ce qu’il y a autre une vie dans l’univers ? Est-ce que la Saint Valentin existe aussi dans d’autres galaxies ? Est-ce que Drake avait une petite amie ?

Pfiouuu… Perso je pense qu’il y a vraiment des trucs qu’il ne faut pas mélanger… sinon ça donne mal au crâne. Aspirine… vite… 😉

Sources : Vinvin, Wikipedia et 20minutes

Share this article on :

Leave a Reply