Gainsbourg : vu de l'”extérieur” par Couleur3

Je sens qu’on va encore m’accuser de faire de la pub pour Couleur3… 🙂

Chaque année en décembre, la radio publique Suisse fait une opération spéciale. Cette année, c’est Lucien Ginsburg (alias Serge Gainsbourg) qui était à la fête, car 2011 sera l’année du 20e anniversaire de sa mort. Du coup, avec un peu d’avance (et avec l’avantage d’être les premiers à le faire) ils ont consacré une semaine complète (plus de 120h de programmes spéciaux) à l’homme à la tête de choux… L’opération s’appelle “vu de l’extérieur”, en référence à un de ses albums “vu de l’intérieur”.

Pour l’occasion Couleur3 a bouleversé tous ses programmes et envoyé des équipes dans les lieux clés de la vie de Gainsbourg : Paris (en face du fameux 5Bis rue de Verneuil), Kingston en Jamaïque, Londres et New York. Chaque lieu correspondant à une période de sa vie, et également à une phase musicale dans son oeuvre… Beaucoup considèrent par exemple que Gainsbourg et à l’origine du reggae en France après son passage à Kingston.

Je suis de la génération de ceux qui se rappellent de Gainsbourg vivant… et forcément c’est quelque chose qui me touche. Donc sans être un spécialiste de Gainsbourg, je pensais plutôt bien connaitre “la bête”… Et bien Couleur3 m’a prouvé que je me trompais… Alors, oui, Gainsbourg, c’est effectivement le provocateur, le gars qui brûle un billet de 500F à la télé… ou qui dit à Whitney Houston “I want to fuck you” en direct dans Champs Elysées… Mais c’est pas que ça : au chapitre des surprises : des mashups / remix assez hallucinants de musique de Gainsbourg, des portraits de tous les gens qui l’ont connu ou croisé, ses musiciens, ceux de la période “new-yorkaise”, ceux de la période “reggae” (avec au passage un enregistrement de “Lola Rastaqouères” avec les musiciens de l’époque),  des découvertes musicales et humaines et des interviews de “jeunes” à qui on pose la question : “C’était qui Gainsbourg ?”, les réponses allant de “Un chanteur mort avec de grande oreilles qui fumait beaucoup…” à “Gainsbourg ? Il a pas participé à la StarAc’ ?”.
Par exemple, vous apprendrez également pourquoi un de ses albums s’intitule “L’homme à la tête de chou“, ou pourquoi la fameuse marseillaise version reggae (qui a fait scandale à l’époque) a pour titre “Aux armes, et caetera…” (suivez les liens pour les reponses… 🙂 )

Et pour profiter de tout ça, un seul lien : les podcasts de Couleur3 (ou directement sur iTunes si vous préférez) : les 120h de programme sont disponibles, gratuitement… et sans la moindre demi-seconde de publicité… de quoi vous remplir les oreilles (et le cerveau) pendant vos trajets pendant les fêtes… 🙂

Share this article on :

One Response to Gainsbourg : vu de l'”extérieur” par Couleur3

  1. […] peu la fameuse TSR (Télé) et la RSR (Radio) Suisse Romande). Je l’ai déjà dit ici ou là, mais Couleur3 est un des rares médias que je connaisse qui fournit (presque) tout ce qui passe à […]

Leave a Reply