Hadopi : c’est trop génial…

immeuble-tf1Je suppose que vous êtes déjà au courant de l’affaire Hadopi-Panafieu-TF1 ? Je ne vais pas tout raconter à nouveau, mais si je devais résumer l’histoire en quelques étapes, voilà ce que ça donnerait :

  1. Mr Jérôme Bourreau-Guggenheim (BG) est  responsable du pôle innovation web de TF1
  2. Le 19 février, sachant que la loi Hadopi devait être discutée à l’assemblée, (BG) envoie un mail de chez lui (dans le 19e arrondissement de Paris) avec son mail perso à son député (celui du 19e, donc) qui se trouve être Mme Françoise de Panafieu (P). Il lui explique ses réserves sur la loi Hadopi et son application.
  3. (P) transmet aux services de Mme Christine Albanel (A) pour (je cite) “obtenir un argumentaire pour répondre“…
  4. Les services de (A) transmettent à… mystère…
  5. … mais au final : la correspondance privée entre un citoyen (BG) et son député (P) arrive on ne sait pas trop comment dans la boite mail de la direction de TF1 et le 4 Mars, (PG) est convoqué par la direction de TF1 avec demande d’explications sur le contenu de ce mail qui trone sur le bureau de la direction.
  6. Le 16 Avril : (PG) est viré

Suite à ça, je me devais de réagir sur ce blog et faire une mise au point… si, si, j’y tiens…

<ironique>

Cette affaire  Hadopi-Panafieu-TF1 m’a ouvert les yeux : je tiens à affirmer haut et fort que j’ai changé d’avis à propos d’HADOPI et que je soutiens dorénavant Mme Albanel dans son combat justifié pour faire passer la loi… D’ailleurs l’Europe toute entière à tord, et c’est la France qui a raison : “Anéfé”, afin d’éviter que l’anarchie continue à se répandre sur internet qui est, comme tout le monde le sait, un repère de pédophiles, de dangereux terroristes, et de hackers informatiques russes (cf le envoyé spécial diffusé ce soir), il est de notre devoir envers (par ordre d’importance) les maisons de disques, les distributeurs de films, et les générations futures, d’introduire un flicage systématique d’Internet et de toute “communication électronique”, à savoir :

  • les mails
  • le surf à partir d’un navigateur
  • les blogs
  • les chats
  • les médias sociaux (Twitter, Facebook, etc)
  • la Vo sur IP et donc les communications téléphoniques par ADSL
  • toutes les données qui transitent par “la” WI-FI
  • et bien sur, l’ensemble des les téléchargements en P2P qui sont, par définition, tous illégaux

En conclusion, je trouve que cette affaire  Hadopi-Panafieu-TF1 n’est pas du tout une atteinte à la liberté d’expression et à la vie privée et que la France est toujours une démocratie, et restera à jamais le berceau des droits de l’homme… Vive Hadopi, Vive l’Internet propre, et vive la France avec un “F” majuscule…

(musique de la “Marseillaise” en fond sonore)

</ironique>

C’est bon là ? je garde mon boulot ? Non parce qu’avec la crise, la grippe porcine, toussa, ça n’est pas trop le moment de se retrouver au chômage, hein ? 😉

Sources : Le Figaro, Ecrans, 20minutes, Gala, LesEchos, LeNouvelObs, etc…

Crédit Photo : Phnk

Share this article on :

4 Responses to Hadopi : c’est trop génial…

  1. NeoSting says:

    LOL. Tu as oublié la source originelle, à savoir lesecrans.fr (libé) Sinon, je vais finir par être d’accord avec toi, c’est vraiment trop injuste qu’un méchant monsieur ose dénoncer un projet aussi merveilleux. J’espère maintenant qu’il va devenir boulanger et que les gens prendront son pain dans sa boutique sans le payer, tiens ! ^^

  2. Stéphane says:

    @NeoSting : La source Ecrans.fr y est (entre Le Figaro et 20 minutes), mais j’ai oublié de préciser que c’était Libé et que c’était effectivement les premiers à en parler…

    Oui, boulanger… c’est tout ce qu’il mérite le “BG”… ça lui apprendra à être contre cette magnifique loi Hadopi… 🙂

  3. Julien says:

    MDR comme ont dit 😀

    Profitons d’internet avant qu’ils ne le ferment definitivement…

  4. Stéphane says:

    @Julien : ouaip, à mort internet… oui au retour obligatoire au minitel pour tout le monde, ça au moins, on pouvait contrôler… 🙂

    A propos du fameux licenciement, voilà un point de vue juridique chez Maître Eolas à lire absolument…

Leave a Reply