Le premier routeur “anti-Hadopi”

routeur-hadopi

Le site routeurhadopi.fr vient de mettre en vente le premier routeur Anti-Hadopi avec les caractéristiques suivantes :

  • détection des réseaux Wifi
  • “cassage” automatique des clés WEP et WPA en quelques minutes
  • switch automatiquement sur un nouveau réseau à pirater si le premier devient indisponible
  • client Bittorrent intégré pour continuer à télécharger même ordinateur éteint

Dépêchez vous de cliquer sur “Commander”, car à 49€ l’unité,  il n’y en aura pas pour tout le monde…

sauf que c’est une blague bien sûr… 😀 (désolé à ceux à qui j’ai fait une fausse joie…)

Mais ça pourrait très rapidement ne plus en être une de blague : comme l’indique le site, ce routeur n’existe pas… ou plutôt “pas encore”…

Techniquement, c’est très simple, il suffit d’arriver à intégrer dans un routeur WIFI :

  • une distribution Linux BackTrack, spécialisée dans l’audit de sécurité et qui contient tous les outils pour sniffer et cracker les réseaux WIFI de faible cryptage (WEP en particulier, mais aussi WPA, etc)
  • rajouter à cette distribution Linux un client Bittorrent (il y a l’embarras du choix) avec une interface de gestion Web.

backtrack4

Et hop, le “routeur anti hadopi” passe du statut de blague, à l’affaire commerciale du siècle… C’est juste une question de temps avant qu’un petit malin se lance dans ce business.

S’il existe un jour, il sera bien sûr interdit en France, mais autorisé à l’étranger. Ca sera donc là qu’il faudra le produire et le vendre par correspondance.

Qui aurait pu prévoir que la loi Hadopi aurait au moins un effet positif : relancer l’économie numérique… à l’étranger… (sic).

Sources : RouteurHadopi.fr, BackTrack en français

Share this article on :

13 Responses to Le premier routeur “anti-Hadopi”

  1. Seris says:

    Exactement, l’automatisation de cette méthode sous backtrack est l’affaire de quelques mois, et l’intégration d’une telle distrib sur un routeur ne devrait pas être difficile…
    Le seul hic reste les clés WPA pour lesquelles il faudra attendre quelques heures avant de pouvoir se connecter!

    Merci pour cet article qui révèle l’impossibilité de la mise en application de cette loi.

    Petit rappel: Le système de validation de vista à été contourné avant sa sortie officielle alors que les informaticiens de MS ne confondent pas un pare-feu et une suite bureautique (n’est-ce pas Christine!) alors il est un peu ambitieux d’envisager que nos chers ministres puissent contrôler le téléchargement.

  2. Stéphane says:

    Merci pour le commentaire.

    C’est effectivement une question de temps avant de voir apparaitre une “backtrack automatique” intégrée dans un routeur. Je suis sûr qu’il y a déjà des gens qui travaillent dessus.

    Ce que je voulais mettre en avant, c’est l’hypothèse de départ comme quoi une adresse IP = la carte d’identité de l’internaute, unique, infalsifiable, etc.. est totalement erronée…

    Donc tout le dispositif (HADOPI) basé là dessus s’écroule.

  3. Webcapitain says:

    Non un routeur ne peux pas embarquer une distribution linux pour pc (d’ou backtrack) mais ce routeur ressemble au routeur WRT54g de linksys et ce routeur embarque deja un noyau linux et non une distribution or ce linux “routeur” est accessible en ligne de commande via le reseau en faisant quelques modifs et pour le rendre “Anti Hadopi” il faut installer aircrack qui est déjà possible mais c’est pas automatisé, pour le rendre automatique il y a l’equivalent des batch windows pour linux (je sais plus comment ça s’apelle en linuxien).
    Mais pour le client bittorent j’ai des doutes car le routeur embarque une mémoire flash qui ne dépasse pas quelques Méga d’ou l’impossiblité de télecharger directement dans le routeur.
    en savoir plus sur aircrack (non automatisé) ? : http://www.tuto-fr.com/tutoriaux/crack-wep/aircrack-wrt54g-openwrt.php

  4. Stéphane says:

    @Webcapitain : le routeur WRT54G a de nombreuses possibilités : on peut y installer d’autres firmwares que le firmware officiel et rajouter un serveur web, une base de données, etc… d’où le choix de la photo pour le fake sur le routeur anti-hadopi : c’est crédible ! 🙂

    Mis à part l’espace mémoire assez limité et les performances, comme tu disais il peut accueillir une distribution Linux… et à partir du moment où Linux est installé on peut en faire un peu ce qu’on veut : rajouter un client Torrent doit être possible en bidouillant un peu.

    Un bon exemple est la dernière FONERA v2 qui embarque un client torrent pour que les téléchargement continuent même quand l’ordi est éteint.

  5. Webcapitain says:

    Bonjour,
    oui si ce routeur avait une capacité plus grande on pourait y installer un client torrent en ligne de commande (non graphique).
    La fonera doit elle meme avoir une memoire flash embarquée qui pourait faire 16 go (16go étant le maximum en flash à ma connaissance) ou encore supporter la sauvegarde sur disque usb

    Mais je vous le garanti ! ce routeur NE CRACK PAS ET NE PIRATE PAS tout seul.
    Je le garanti car c’est impossible vu la capacité mémoire du routeur
    Mais on peut faire des tas d’autres trucs avec ce routeur genre installer apache (serveur web) postfix (serveur de mail !) enfin tout ce que vous voulez a partir du moment ou le paquet voulu ne dépasse pas l’espace disponible et ne fonctionne que en ligne de commande (pas de souris, que du texte)

  6. Stéphane says:

    @Webcaptain : c’est clair que le routeur WRT54G n’est pas du tout fait pour ça à l’origine : vitesse du processeur = autour de 200Mhz, c’est un peu léger pour craquer des clés WEP ou WPA… ça sera très très lent…

    Quant à l’espace de stockage, il se chiffre en méga seulement… mais il existe des bidouilles et des mods pour rajouter un connecteur de SD card et donc pouvoir étendre à plusieurs Gigas l’espace de stockage… ce qui permet d’installer à peu près n’importe quel soft.
    Pour stocker les téléchargements (torrent ou la mule) on peut aussi imaginer une connexion SAMBA à un disque distant sur le même réseau, et là, plus de limite de taille.

    Bref, techniquement, c’est possible, mais ça reste de la bidouille, et se baser sur un WRT54G est effectivement une mauvaise idée si on veut quelque chose de performant…

  7. neo says:

    il y a beaucoup plus sinple, mais tout aussi efficase:
    un petit ordinateur bricoler avec de la recup, une cart wifi et une autre cart reseau. Back|Track comme os, une cmd en shel qui automatise le crakage (en cour de conception pour apporter un avis, une idee ou meme maporter de l’aide me contacter à Back_Track.auturn@ymail.com) et pour finir un serveur ssh pour la prise en main.
    On crak une wlan avec la cart wifi pui on fait un bridge avec la 2em cart reseau et voila comment on peut transformer une vielle machine en demon qui casse tout les reseau wifi
    a 10km a la ronde. “inf l’idée et tier du pare feux il est donc egalement possible de rajouter un pare feux.”

  8. Stéphane says:

    @neo : Entièrement d’accord avec toi.
    Je n’ai hélas pas les compétences (ni le temps) de me plonger là dedans… mais je sais que techniquement, ça tient là route, et c’est parfaitement possible…

    Perso, j’imaginais bien une petite box wifi sans écran, du style de la EeeBox, installée avec une BackTrack… 😉

  9. astucehadopi says:

    Mdr super comme blague!!
    En attendant que sa devienne réalité moi j’ai une astuce qui marche super bien! C’est le VPN! J’ai eu un essai gratuit sur ce site http://www.vpn4all.com/fr/trial/ et depuis je télécharge en tout anonymat et en plus c’est 100% légal!
    Quoi de mieux pour contourner hadopi???

    • Stéphane says:

      @astucehadopi “100% légal” : ça dépend de ce que tu télécharges… 😉
      La solution VPN est intéressante, mais techniquement pas la portée du premier internaute venu. Pour ceux qui voudraient en savoir plus plus, il y a une très bonne doc là dessus sur le Wiki de Korben

  10. astucehadopi says:

    @Stéphane: pourquoi est-ce que tu dis “techniquement pas la portée du premier internaute venu”? VPN4all a été tout spécialement conçu pr être à la portée de tous, d’ou son nom. Et lorsque je dis 100% légal je ne parle pas du contenu téléchargé mais le faite que l’utilsation d’un VPN est légale, c’est tout. Bien sûr que tous n’est pas légal à télécharger sur le net mais ça c’est à chacun de respecter.

    • Stéphane says:

      Oui, l’installation d’un VPN est bien sûr tout à fait légale, mais mis à part en entreprise (pour accéder à un intranet de manière sécurisée par exemple), on en parle surtout car c’est un moyen (parmi d’autres) de “cacher” son adresse IP… et c’est encore pire depuis l’arrivée d’HADOPI.

      Et quel que soit le cadre d’utilisation du VPN , je pense qu’il faut tout de même bien comprendre ce qu’est un VPN (et donc avoir quelques notions de réseaux, adresses IP, etc…) avant de l’utiliser… sinon on peut avoir quelques surprises : déconnexion du VPN et on se retrouve à faire du BitTorrent tout nu sur son IP “réelle”… donc il faut mettre en place deux ou trois outils supplémentaires, etc, etc…

      J’ai jamais dit que c’était “compliqué” à installer (au contraire, c’est très simple), mais c’est juste comprendre ce qu’il se passe en terme de réseau qui n’est pas forcément simple à appréhender. Mais il suffit de lire un peu de doc et ça roule… 🙂

  11. astucehadopi says:

    Ah ok…g compris. De toute façon un VPN c’est surtout pour se protéger des hackers et des gens qui se servent de nos ordi pour télécharger des trucs illégaux. Moi perso je télécharge pas mais je regarde des films gratuits et des épisodes de desperate housewives gratos sur megaupload. J’utilise un VPN pr me protégér des hackers.

Leave a Reply