Rejaw : le microbloging qui a les crocs

Je viens de découvrir ce nouveau Twitter-like grâce à cet article de Mashable.

Ça s’appelle Rejaw. Je ne vous cache pas que ma première réaction a été : “pffff… encore un Twitter-like“… avec une furieuse envie de passer mon chemin. Mais en y regardant de plus, près je me suis dit que ça valait le coup d’y faire un tour, juste 5 minutes.

Bon, alors, qu’est ce que ça apporte de plus par rapport à Twitter, ou Plurk, ou Identica, ou Friendfeed, ou… etc… ? Hum ? 🙂

  • messages instantanés dans la timeline (permettant de faire du “chat”). Ça a l’air d’être le cas pour l’instant : on voit les messages arriver dans la timeline sans avoir à rafraichir le navigateur (utilisation judicieuse d’Ajax) et c’est apparemment immédiat. Reste à voir si ça le sera toujours avec un nombre d’utilisateur beaucoup plus important.
  • gestion des threads de conversations : un peu de Plurk dans la gestion des threads : quand vous répondez à quelqu’un, votre message est lié au message d’origine (gros défaut de Twitter). Avantage par rapport à Plurk : le thread (le message d’origine + toutes les réponses associées) a sa propre URL.
  • pas de limite de taille de message : bye bye la limite des 140 caractères… 🙂 Ça veut dire pas d’interface possible avec les SMS, mais personnellement je ne l’utilise pas.
  • possibilité de poster des reponses à un thread sans ouvrir de compte Rejaw, un peu à la manière des commentaires sur un blog. Intéressant… mais gros risque d’être vite débordé par le spam ou les messages anonymes.
  • images et vidéos (youtube only) directement visibles dans les messages : fait partie des gros plus par rapport à Twitter & Co.

Pour le reste, assez classique : les “shouts” sont les message publics, les “whispers” sont les “Direct Messsages” de Twitter. Bien sûr une API est disponible… donc des clients externes vont fleurir très rapidement, et pourquoi pas un module sous Twhirl ? Du coté des moins : pas de gestion des smileys, un thème fixe pour l’instant (gris, sombre, plutôt moche), mais le service vient juste de démarrer.

Rejaw, c’est donc un Twitter qui se serait libéré de la limite des 140 caractères (qu’ils se sont eux mêmes imposés), du coup, plus de SMS, mais tout devient possible : threads, images, vidéos, etc… Au final, Rejaw se rapproche plus de Friendfeed que de Twitter, et il se pourrait bien qu’il “bouffe” (*) quelques parts de marché du coté des plate-formes de micro-bloging.

Bref : au final plutôt agréablement surpris.. Je ne regrette pas du tout mon détour de 5 minutes… Si vous voulez tester : http://rejaw.com/Technofeliz

Rejaw : à suivre…

(*) Rejaw qui “bouffe”, c’est parce qu’il a “les crocs”… hein ?… bon… ok je sors… 🙂

Share this article on :

3 Responses to Rejaw : le microbloging qui a les crocs

  1. Orchideane says:

    ca a l’air sympa..mais on peut pas etre partout 🙁 (..surtout avec une mauvaise connexion)
    a bientot sur Twitter, Identi.ca, Plurk et Facebook 😉

  2. Stéphane says:

    Oui, ça commence à faire beaucoup…

    Je pense que petit à petit les utilisateurs feront un choix… et il devrait y avoir une sorte de “sélection naturelle” au niveau des plateformes de microbloging… 🙂

    Paradoxalement, ma préférée (pour le moment) reste quand même Twitter… pas pour ses fonctionnalités (Rejaw fait mieux…), mais pour le nombre de contact que j’ai dessus… 🙂

  3. Orchideane says:

    oui 🙂 Moi aussi je préfère Twitter 🙂

Leave a Reply